B- Les corps subtils Terrestres et Célestes

823792605

Nos 7 corps terrestres et Célestes

 

En tant qu’être unique et individualisé et même si nous formons une unité globale, nous avons sept corps et sept chakras. Ces corps correspondent à sept états de densité de la matière. C’est-à-dire que l’être source qui est notre Être réel en notre sphère de l’Être et autour de nous,  pour se manifester dans la troisième dimension a créé ces couches énergétiques afin de se densifier jusqu’à posséder un corps physique palpable.

Je n’expliquerai pas ici pourquoi et comment cette densification s’est produite. Ce n’est pas ce qui nous préoccupe pour le sujet de cet article.

Donc nous avons un corps physique, éthérique, émotionnel, mental, supra-mental, christique ou bouddhique et  la sphère de l’Être Source (corps divin) autour  et au-dessus de nous (vortex céleste). Ces corps constituent notre aura ou champ énergétique.

 

 

 Shémas de notre Structure Énergétique et

des Corps Terrestres et célestes

 

Nous avons 4 corps terrestres : Physique, éthérique, émotionnel et mental.

 

Corps physique

Chaque corps a sa fonction propre même s’ils sont tous inter-reliés. Le corps physique est celui que nous avons le plus conscience évidemment parce que nous vivons la plupart du temps selon nos cinq sens.

C’est le corps qui nous permet d’être bien incarné ici sur cette terre. Nos cinq sens nous permettent cette inter-relation avec notre environnement matériel. Ils sont reliés intérieurement selon la tradition taoïste à nos cinq organes internes principaux qui sont le coeur (langue), les poumons (nez), le foie (yeux), la rate (bouche) et les reins (oreilles).

Le corps physique est l’enveloppe de notre âme et le support de nos corps subtils. Il permet à l’âme de s’exprimer sur le plan physique. Nous devons prendre soin de notre véhicule terrestre pour bien vivre en santé afin que notre âme ait envie d’y rester. Notre corps est composé de plus de 15 milliards de cellules qui transmettent et reçoivent des messages des différentes parties de notre organisme.

 

Corps éthérique

Notre corps éthérique appelé aussi corps énergétique est un corps plus subtil. C’est à ce niveau que se trouvent les chakras et les points d’acuponcture chinois.

Ce sont des capteurs et des émetteurs d’énergie qui permettent que les fluides énergétiques puissent s’écouler librement dans les canaux d’énergie qu’on appelle les méridiens.

Le corps éthérique mesure entre 5 et 10 centimètres d’épaisseur; il est facilement visible si l’on regarde avec un peu d’attention, surtout à côté d’une lampe et peut être photographié par un procédé spécial appelé photo Kirlian. L’éthérique est la représentation énergétique parfaite du corps physique. Sa densité se situe entre celle de l’aura et celle du Physique.

Le corps éthérique communique avec notre corps mental inconscient profond. Il est sensible à nos pensées négatives. Alors il reçoit des ondes négatives qui le déséquilibrent. D’où l’importance de penser positivement pour garder un bon équilibre.

Le corps éthérique est constitué d’une énergie chi qui nourrit et stimule les organes et les cellules du corps. La transformation du corps physique passe toujours par le corps éthérique ou corps énergétique. D’où l’importance des techniques de méditation/respiration énergétique du Tao Chi Kung.

 

Le corps émotionnel ou corps astral

Le corps émotionnel aussi appelé corps du désir se situe entre notre corps physique/éthérique et le corps du mental. C’est par lui que nous ressentons les choses, nos pensées, notre environnement. Il nous permet d’intégrer les expériences, qu’elles soient positives ou négatives.

C’est le corps de nos illusions, de nos désirs, de nos passions et de nos émotions. Il est très volatil, c’est à dire qu’il disparaît et réapparaît sans cesse. C’est un corps qui change beaucoup vibratoirement à cause de nos émotions changeantes. Le corps astral sert aussi de protection. L’aura change de couleur selon notre état d’âme.

Avec certaines pratiques issues du tao nous apprenons à employer notre intelligence émotionnelle, c’est à dire nous comprendre en lien avec nos émotions et utiliser les vertus innées à notre être intérieur pour réaliser l’harmonie dans notre vie.

Le corps émotionnel alimente notre être d’une énergie d’amour. C’est également par lui que l’on diffuse l’amour. Il est dans une dimension plus élevée que nos sens physiques. Les pensées positives aideront à le faire rayonner. Il contient l’accumulation de toutes nos émotions; ainsi, nous irradions ce que nous sommes réellement à l’intérieur de nous.

 

Le corps mental

Le corps mental est celui qui nous permet de penser, de réfléchir, de prendre des décisions logiques et rationnelles. Il émet aussi des pensées inconscientes (la plupart parasites) qui nous reviennent sans cesse tout au long de la journée. D’où l’importance de la méditation qui aide à calmer ce mental agité. Méditation simple mais puissante pour débuter.

Le corps mental ou le conscient ou l’intellect ressent des émotions et des sensations. Il pense, juge et raisonne. C’est le véhicule de la personnalité. Il est intelligent, il imagine, il perçoit le monde de manière limité et il crée des pensées négatives et/ou positives.

C’est aussi celui qui réfléchit, mais il lui arrive souvent de répéter ce qu’il a appris de ses parents ou de ses ancêtres dès sa conception, pendant son enfance et dans toute son éducation.

Le mental est constitué par l’ensemble des facultés intellectuelles. Il possède des croyances limitatives et des idées préconçues. C’est lui qui est responsable de ses actions et de sa vie.

Le Mental comprend ce que nous lui enseignons, mais la connaissance n’est pas la conscience. Pour acquérir la conscience, il lui faut passer par l’expérience de ce qu’il apprend. Dès que nous ressentons notre apprentissage, nous évoluons. En accumulant ces données, le mental est apte à choisir avec plus de sagesse. La sagesse peut se définir comme étant la meilleure manière d’utiliser la connaissance, l’environnement, notre corps etc.

Dans le corps mental, l’état de « libre volonté » nous distingue. Chaque champ aurique ajoute un niveau de compréhension. Le corps mental est logique. Il contient notre imagination, notre créativité et notre foi. Le rôle du corps mental est d’observer tous les évènements de la vie et d’être un conseiller en lien avec tous les aspects de notre personnalité.

  • Le mental conscient se manifeste par les hémisphères du cerveau gauche et droit.

  • Le mental subconscient enregistre tout ce que l’on pense, dit ou fait.

  • Le Supra-Mental accède au niveau de conscience céleste universel.

 

Nous avons 3 corps Célestes : Le supra-mental, le corps christique ou cosmique, et la Sphère de l’Être ou corps divin.

 

Le corps supra-mental

Ce corps est aussi appelé corps causal, c’est le plan ou l’âme aurique réside; le 8e chakra la représente. (Voir schéma plus haut)

Ce corps régit les formes-pensées, la mémoire et la volonté au niveau de l’intuition spirituelle. Il contient notre karma. Il incombe de le purifier pour entrer dans la nouvelle énergie émergente de la nouvelle dimension.

Le corps causal sert de véhicule à l’égo : C’est le corps de l’individualité pensante. IL est apte à évoluer par ce plan. L’égo possède des qualités non développées. Le corps causal ou supra-mental rend possible l’éveil de l’égo à de nouvelles qualités. L’individualisation de l’égo permet à l’homme de développer son plan causal. Par le travail de la personnalité, nous édifions le corps causal. D’où l’importance de la croissance et du développement personnel. Voir la catégorie « Votre Potentiel de croissance ».

L’individualité fait partie de « l’Être Source Intérieur » puisque nous en sommes l’expression. Elle possède trois attributs fondamentaux qui sont : L’Esprit, l’intuition, et « l’état de conscience Universelle Céleste ». Dans le supra-mental, nous acquérons le potentiel pour nos dons et nos aptitudes spirituels directement de la Source. Voir aussi l’article « La grande transformation »

 

Le corps christique ou cosmique

Ce corps représente notre « Être Intérieur Profond »,  intermédiaire entre le supra-mental et la conscience universelle céleste. C’est la partie « Universelle et Céleste » de notre être. Il est la conscience dans l’aspect global universelle (uni-vers-elle). C’est l’Être Source Créateur en chacun de nous.

Il est la conscience cosmique/christique. Il se situe dans le corps christique. Le 9e chakra le représente. C’est le plan de l’équilibre en nous, là où règne l’harmonie. Ce corps plus subtil comprend la plus haute conscience personnelle, l’intuition, la vision intérieure, la sagesse, la conscience du cœur et la volonté.

Dans ce plan nous avons la possibilité de communiquer avec nos Multidimentionnalités. Elles peuvent même fusionner avec nous. Nous pouvons également à ce niveau échanger avec nos Guides spirituels.

 

Le corps de la sphère de l’Être ou corps divin

C’est le corps qui nous uni directement au créateur. Dans le schéma ci-haut le 10e chakra le représente et nous relie directement avec le chakra multidimensionnel, le chakra de la création et notre Vortex Céleste. C’est le plan qui contient notre « Flamme Éternelle ». C’est le corps spirituel, le corps de lumière.

Lorsque notre conscience est dans la cinquième dimension, nous avons accès à ce corps d’infinie lumière. Ce qui nous permet de ne plus se réincarner dans la 3e dimension. Rendu à ce stade nous devenons maître. Dans la conscience de l’unité, nous sommes tous unis. Ainsi, nous pouvons communiquer les uns avec les autres. C’est le plan de l’immortalité, du pouvoir et de la maîtrise de tout notre Êtreté.

Le Vortex Céleste que je nomme la Sphère de l’Être est notre Être réel, Éternel qui nous suit depuis le commencement de nos réincarnations. Il est le gardien de notre âme et est ancré en notre cœur. C’est par le coeur que nous communiquons avec notre Être Source de la Sphère de l’Être. Tous sans exception nous pouvons communiquer avec notre sphère de l’Être, le Vortex Céleste. Avec la méditation dans le coeur, tous peuvent y parvenir. (Bientôt disponible).

 

Le Vortex Céleste et le Vortex terrestre.

Nous sommes reliés par un tube de lumière blanc doré à notre « Vortex Céleste » ou « Sphère de l’Être » et par un tube d’or à notre Vortex terrestre et, par celui-ci, à la terre mère. Cet enseignement fut promulgué il y a très longtemps et consigné dans les manuscrits de la mer Morte.

Ainsi notre corps est-il constamment nourrit par les Énergies célestes et terrestres. Ces ondes éléctromagnétiques se diffusent dans notre être de façon puissante. Nous pouvons utiliser ces énergies pour nous transformer et perfectionner nos corps jusqu’à la perfection de la norme du créateur.

Comme dit plus haut, la « Sphère de l’Être » est ancrée dans le cœur physique et c’est dans le cœur aussi que se trouve la flamme éternelle de l’âme. Ce qui fait du cœur la chambre secrète, le royaume intérieur du « Créateur Source » et nulle part ailleurs.

Dans notre sommeil, notre esprit monte dans ce Vortex Céleste. Nous recevons même des enseignements pour évoluer plus rapidement vers notre Ascension. Notre esprit se rend également dans le Vortex terrestre pour y aller chercher une énergie d’enracinement à la terre.

Cette énergie participe au branchement de nos racines afin qu’elles y puisent leur vitalité. Être bien enraciné nous permet d’être bien incarné sur cette terre et d’équilibrer les énergies célestes qui nous viennent d’en haut. C’est dans le coeur que les énergies célestes et terrestres s’équilibrent.

À l’intérieur du Coeur uni au Vortex céleste et terrestre, nous bénéficions d’un contact direct avec l’Être Source universelle et les Êtres de Lumière. Nous devons nous y brancher pour faire nos commandes et réaliser nos désirs, nos voeux les plus chers. Nous recevons des résultats plus rapidement, car c’est une démarche consciente et puissante.

Nous pouvons consciemment être uni à la Source de tout ce qui est, à la source de tout ce qui a été créé et qui sera créé. Il est important de se connecter consciemment le plus souvent possible, afin d’être branché à la Source créatrice.

 

 Source/illustration : Le Code d’ascension de Chantal Roy / Éd. Nectar